Est-ce que la chirurgie esthétique est remboursée par la mutuelle ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Quand Maslow a élaboré la pyramide des besoins de l’Homme, il a veillé à ce que ces besoins soient hiérarchisés du fondamental (besoins physiologiques), passant par le nécessaire (besoins de sécurité) pour aboutir au plus capricieux (besoins d’achèvement).

On a tendance à confondre la chirurgie esthétique qui répond à un besoin de confort, ou de satisfaction personnelle d’achèvement ; à la chirurgie réparatrice, qui elle, est jugée nécessaire voire fondamentale à l’être humain. Par ailleurs,  c’est dans la logique de Maslow que les critères de remboursement par la mutuelle ont été établis ; en priorisant en outre  le support  financier des soins réparateurs  aux soins purement « esthétiques ».

Il  y a une nuance entre désirer refaire son nez pour ressembler à Jessica Alba et faire une rhinoplastie pour remédier à une déviation nasale causant trouble respiratoire ; tout comme il y a une grande différence entre la réduction mammaire d’ajustement de l’apparence, et la chirurgie de réduction d’une ampleur de 300 grammes par Sein pouvant ternir même l’esthétique de la Femme.

chirurgie esthétique & Assurance Maladie
chirurgie esthétique & Assurance Maladie

En principe, ni la chirurgie esthétique, ni les complications résultant de sa pratique  ne sont prises en charge par la sécurité sociale. Toutefois, on a pu observer ci-dessus quelques exceptions se rapportant donc à :

  • L’ampleur  des opérations a effectué, suscitant en outre des soins médicaux conséquents (réduction mammaire)
  • La préservation de la santé physique de l’individu (rhinoplastie, opération de la mâchoire)
  • La remise en état des troubles survenus suite à un accident (chute, brûlure), ou des malformations de naissances (fentes labiales)
  • La considération du bien-être morale de l’individu dans son environnement social ( l’otoplastie visant à rectifier un décollement trop important de l’oreille)
  • La nécessité de prévention contre des difficultés futures pour une mère et son enfant (opération de tablier abdominal afin de libérer le pubis entravé par une partie du ventre).

Dans ces cas-là, la mutuelle, si le patient en est membre, n’intervient qu’en aval de l’assurance-maladie.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »