Quand la chirurgie esthétique se conjugue au masculin

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Sans sombrer dans un narcissisme déplacé, les hommes craquent pour la chirurgie esthétique. Ils sont de plus en plus nombreux à pointer le bout de leur nez, de leurs cheveux ou de leur ventre dans les cliniques. L’âge aidant, ils ont compris qu’embellir son apparence concourait également à améliorer l’estime de soi.

1 homme pour 4 femmes

chirurgie esthetique homme Tunisie
chirurgie esthetique homme

Les chirurgiens esthétiques constatent une fréquentation accrue de leur cabinet par la gent masculine. Et les chiffres le démontrent : en quinze ans, la proportion de demande d’intervention est passée de 1 homme pour 15 femmes à 1 homme pour 4 femmes.

Conscients qu’après des années de négligence de leur corps les kilos en trop se sont installés insidieusement au-dessus des hanches, le regard est fatigué, et hélas pour beaucoup les cheveux se font de plus en plus rares, les hommes se tournent aujourd’hui sans complexe vers la chirurgie esthétique en l’envisageant comme une véritable solution à leurs petits défauts physiques. Et ce, d’autant plus que les techniques ont énormément évolué et que la qualité exceptionnelle des praticiens de l’hexagone est internationalement reconnue. Pour autant, les demandes de ces messieurs ne sont pas les mêmes que celles des femmes.

La calvitie et les cernes

Outre la qualité de ses praticiens, la renommée de la chirurgie esthétique réside dans le fait qu’elle privilégie le sur mesure aux stéréotypes.

Poches sous les yeux, tempes qui se dégarnissent, double menton, poignées d’amour disgracieuses… à chaque problème sa solution. D’ailleurs c’est souvent vers la quarantaine que l’homme ose franchir la porte d’un cabinet esthétique.

Le traitement de la calvitie est la demande numéro 1 chez les hommes. Viennent ensuite la chirurgie des paupières, l’opération oreilles décollées et plus récemment la lipoaspiration des poignées d’amour ou liposuccion du ventre.

Les autres demandes comme le lifting visage, le lifting des bras, la rhinoplastie ou la liposuccion des fesses, sont quant à elles communes aux deux sexes.

S’astreindre du poids des ans ou d’une disgrâce physique n’est donc plus une préoccupation réservée aux femmes. Mais quoi qu’il en soit, la décision de se soumettre à une intervention de chirurgie esthétique pour régler un complexe ou une imperfection ne doit jamais être prise à la légère mais mûrement réfléchie.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »